Stratégie de commercialisation - les résineux blancs

Stratégie de commercialisation - les résineux blancs

Malheureusement, les conditions météorologiques du printemps, de l’été et de l’automne 2022 ont été très défavorable aux peuplements forestiers. En particulier, elles ont provoqué un rebond de l’épidémie de scolyte, celui-ci appréciant particulièrement la chaleur et la sécheresse.

 

Pour accompagner les élus des communes du massif du Jura face à cette crise, les Communes forestières du Jura et du Doubs ont construit, avec l’Office national des forêts, une proposition de stratégie sylvicole et commerciale. Cette stratégie a été présentée aux communes dans le cadre de réunions d’information.

 Le 26 octobre 2022, c’est Michel BOURGEOIS, Président des Communes forestières du Jura, qui réunissait les élus des communes du département à Valempoulières sur cette thématique. Environ 70 participants ont assisté à ce temps d’information et d’échange qui a permis de faire le point :

  • sur l’impact de la crise sur les budgets des communes, grâce à l’observatoire de la dépendance des communes aux revenus forestiers réalisé par la DRFIP ;
  • sur les aides financières obtenues pour les communes face à cette crise ;
  • sur les données météorologiques de l’été 2022 ;
  • sur leur impact sur les peuplements forestiers ;
  • sur l’état du marché du bois
  • et sur la stratégie sylvicole et commerciale tenant compte de ces différents éléments de contexte.

 Le 19 novembre 2022, c’est Daniel PERRIN, qui, lors de l’assemblée générale des Communes forestières du Doubs, a abordé le sujet devant une soixantaine de participants, dont des parlementaires.

 

Face à la crise, la stratégie proposée conjointement par les Communes forestières et l’ONF repose sur trois piliers :

  • Commercialiser en priorité les épicéas scolytés et les sapins secs :
    • en mettant en priorité à profit les débouchés locaux ;
    • si ces débouchés s’avèrent insuffisants, des solutions seront recherchées en « ventes publiques ».
  • Maîtriser l’offre de bois verts en prévision de l’afflux massif de bois secs sur le marché en réduisant de moitié les volumes de résineux verts par rapport à une année normale. Seules deux ventes par soumission de résineux seront programmées en 2023 : une au printemps et l’autre à l’automne.

Agir dans les jeunes peuplements afin d’éviter un stress résultant de la concurrence entre les arbres et avec la végétation. Pour reprendre ces éclaircies, il faudra les exploiter aux périodes opportunes (automne ou en hiver). Le contrat d’approvisionnement sera un outil pour maîtrise le calendrier d’exploitation.